ANTOINETTE VONLANTHEN
Artiste en arts visuels • Bützbergstrasse 33 • 4900 Langenthal • Tel. +41 62 922 23 45
Headbild Blog
< Startseite Blog < www.an-von.ch

Archiv: Oktober 2015

Antoinette Vonlanthen expose ses peintures et ses dessins à Langenthal (BE) du 10 au 15 novembre 2015

I n v i t a t i o n

GALERIE NYFFELERKELLER

10 − 15 novembre 2015
Käsereistrasse 2, 4900 Langenthal BE

Heures d’ouverture:
Mardi-mercredi-jeudi: 15h – 19h / Vendredi: 10h – 12h / 15h – 20h Samedi-dimanche: 11h – 16h

Antoinette Vonlanthen est présente chaque jour et se réjouit de votre visite.

www.an-von.ch  ♦ contact@an-von.ch ♦  Tel. 079 671 37 14

La Galerie Nyffelerkeller se trouve au sous-sol de l’atelier d’encadrement et de reliure, au centre de Langenthal, près du Théâtre communal, respectivement de l’Administration communale de la ville de Langenthal, Jurastrasse. Depuis la gare avec les transports publics, ou à pied, il faut compter 10 minutes. Places de parc à proximité de la galerie. Recherche de l’emplacement: http://map.search.ch

 

Kunstausstellung Langenthal, Veranstaltungskalender Langenthal, Kunstbilder Langenthal, Ausgehen Langenthal

En automne, les feuilles sont des fleurs

Dans la peinture tout est possible. L’imagination est sans limite, les saisons se mélangent, le vent et la pluie, le jour et la nuit. Les feuilles deviennent fleurs, les fleurs deviennent feuilles. Rose est rouge, jaune est brun. Les arbres lentement se dénudent, les troncs fiers s’élèvent majestueusement vers le ciel, les feuilles de rouille dansent, se laissent entraîner sans tomber. Quand le soleil se lève, les rayons ressemblent à ceux de la tombée de la nuit. C’est ainsi que l’esprit des gens se mêle aux conversations de salon, les dîners d’affaires aux salons d’automne. Les feuilles portent une sorte de tunique de couleur orange-rouge-jaune, les tiges se transforment en escalier pour les coccinelles. Peu de choses sont en lien, finalement. Ce n’est qu’en les composant que nous voyons des ressemblances. Ainsi sommes-nous faits, de tout et de rien, l’automne nous cadre de ses couleurs. Nous ne pouvons que nous taire devant ce silence, fait de profonde et muette sagesse de ses plus légers mouvements.