ANTOINETTE VONLANTHEN
Artiste en arts visuels • Bützbergstrasse 33 • 4900 Langenthal • Tel. +41 62 922 23 45
Headbild Blog
< Startseite Blog < www.an-von.ch

Kategorie: KUNSTMALEREI LANGENTHAL

La création artistique, c’est comme vivre une relation d’amitié simple et vivante

Dans le travail artistique, tout comme dans la vie courante, j’aime comprendre les choses et les relier dans différents contextes. Mes activés d’artiste en arts visuels s’expriment à tous les niveaux de la réflexion, sans être conduits ou contraints par une élite: explorer et réfléchir sur un monde dans lequel l’homme échappe aux stéréotypes.
On me demande souvent ce qu’est „mon style“. Je trouve le sujet inintéressant. Une fois le style installé, il manque la flexibilité et l’ouverture aux nouvelles choses. Il endort ou paralyse le spectateur. Pour moi, créer de l’art, c’est comme vivre une relation d’amitié simple, profonde et vivante. Elle déclenche des émotions. Dans le processus créatif, je ne me concentre pas sur mes connaissances ou mes points de vue, pas même sur ma volonté. C’est une attitude qui s’installe, indépendante des tendances du marché de l’art.

La destruction, ou la peur, est le moteur de la transformation. En peinture, le pouvoir réside dans la conscience de cette destruction pour y faire face. Le passage de la transformation à la solution nécessite l’effort d’accepter le diffus, le désagréable, l’incomplet et l’ambigu. Dans ce processus de créativité, la recherche de solutions est au centre de l’action. La démarche est similaire à la gouvernance d’entreprise, ou mieux, à l’apprentissage des langues. La vraie créativité ne se limite pas à l’art, elle est transférable à tous les domaines. Le processus est déclencheur de changements. Dans un premier temps, ceux-ci mènent au chaos. Puis, en acceptant cet inconfort passager, les détails de la transformation deviennent plus significatifs et m’aident à trouver de nouvelles idées pour les techniques, les formes et les couleurs. Le processus de créativité est chaque fois différent. Parfois, il est plus lié aux couleurs qu’à la forme, à la consistance du matériel qu’au thème, à l’intuition qu’au résultat. Être créatif, c’est prendre la liberté de rendre l’impensable concevable. À cette fin, il est primordial de prendre en compte toute la palette d’idées, car elle sert de support informatif momentané.  Faire confiance à son intuition renforce le cheminement vers le résultat et le partage. Je pense que les langues ont été inventées dans ce même processus de créativité. En fait, c’est facile.

La collection d’œuvres reflète les différents thèmes et techniques que je traite: paysages, fleurs, portraits, thèmes de tous les jours et aussi des images abstraites comme «Il suffit de peu», craie à l’huile sur papier, 21 × 30 cm.

Kunstschaffen ist wie eine unkomplizierte und lebendige Freundschaft zu erleben

Mich interessiert es, Dinge zu verstehen und sie in verschiedenen Zusammenhängen miteinander zu verbinden. Eine Kunst, die sich auf allen Ebenen der Reflexion ausdrückt, ohne von einer Elite geleitet oder eingeschränkt zu werden. In meinem Kunstschaffen erforsche und reflektiere ich unsere Welt, in der sich der Mensch ausserhalb der Stereotype bewegt.

Oft werde ich gefragt, was „mein Stil“ sei. Das Thema finde ich uninteressant. Sobald sich ein Stil installiert, fehlt die Flexibilität und die Offenheit für Neues. Er versetzt den Betrachter in den Schlaf. Kunstschaffen ist für mich wie unkomplizierte und lebendige Freundschaft zu erleben. Sie löst Emotionen aus. Im kreativen Prozess fixiere ich mich nicht auf mein Wissen oder meine Ansichten, nicht einmal auf meinen Willen. Es ist eine Haltung, die sich einsetzt, unabhängig von Zeitströmungen und Kunstbetrieb. Zerstörung oder Angst, das ist der Motor der Transformation. In der Malerei liegt die Kraft im Bewusstsein dieser Zerstörung, um damit umzugehen. Der Übergang von der Transformation zur Lösung erfordert die Anstrengung, das Diffuse, Unangenehme, Unvollständige und Mehrdeutige zu akzeptieren. Bei dieser Gedankenarbeit mithilfe der Kreativität steht die Lösungssuche im Zentrum des Tuns. Dies ist ähnlich wie in der Unternehmensführung oder noch besser beim Erlernen von Sprachen. Denn echte Kreativität begrenzt sich nicht auf die Kunst, sie ist auf alle Bereiche übertragbar.

Bei meinen künstlerischen Aktivitäten helfen mir diese Zusammenhänge, neue Ideen für Techniken, Formen und Farben zu finden. Schöpferisch sein heisst, sich die Freiheit zu nehmen, das Undenkbare denkbar zu machen und dafür vielfältige Ideen ausprobieren. Ich denke, so sind auch die Sprachen erfunden worden. Eigentlich ist es einfach.

Die Sammlung der Werke, widerspiegelt die unterschiedlichen Themen und Techniken, mit denen ich mich auseinandersetze: Landschaften, Blumen, Porträts, alltägliche Themen und auch abstrakte Bilder wie „Il suffit de peu“, Ölkreide auf Papier, 21×30 cm.

 

INDIVIDUELLE KUNSTAUSSTELLUNG, EXPOSITION D’ART INDIVIDUELLE, 4900-LANGENTHAL BE-CH

Antoinette Vonlanthen, Kunstmalerin (Visarte) zeigt Zeichnungen und Bilder.
L’artiste en arts visuels montre des peintures et des dessins.

Alte Villa Leinenweberei
Bützbergstrasse 33
4900 Langenthal CH

Besuch mit vorheriger Anmeldung:
Visites sur rendez-vous uniquement:

+41 (0)62 922 23 45
Contactwww.an-von.ch

 

 

 

Papillons d’automne

L’automne ferme sa porte sur l’été et ouvre le chemin sur l’hiver, comme une défaite fiévreuse du paysage dans lequel le fourmillement chatoyant du feuillage scintille encore comme de grandes roses dénouées. Les montagnes se dressent imprégnées de couleur rose, éclat provoqué par le soleil. Le ciel bleu reprend la douce verdure comme une offre de printemps lointain. Déjà, le devant de la scène luit au soleil.

 

an-von (Antoinette Vonlanthen)
Titre: Papillons d’automne
Technique: aquarelle sur papier
Format:  18 x 11,5 cm
Prix: frs 200

Sans cadre

Commande par courriel: contact@an-von.ch

 

Repère

Cette œuvre est un rappel, selon lequel l’individu à la quête du bonheur répond plus souvent au besoin d’une collectivité qu’à son inspiration profonde. Le succès répond à son angoisse ou à celle qui règne autour de lui. La peur de l’abandon se transmet comme de la poudre dans nos relations. Les couleurs de la terre, le jaune symbole de lumière, des lèvres sensuelles, le portrait est penché en avant comme pour faire front aux conventions. Il soulève les questions existentielles dans chacune de nos cultures: manger, boire, dormir, travailler, se reposer, vivre l’amour, procréer.

Être en relation avec soi, c’est avoir développé et intégré un langage unique, s’en être détaché pour mieux laisser de l’espace à l’autre, sans déverser nos fantasmes sur lui. L’expérience de l’art, de la parole, comme celle du silence, ne donne du sens que par ce qui engendre un sentiment de paix. Se battre, c’est faire front, se confronter à l’essentiel.

Ce portrait, dont le regard profond nous interpelle, démontre que la transmission de la cohérence n’est visible qu’à travers ce que nous avons géré, sans procuration.