ANTOINETTE VONLANTHEN
Artiste en arts visuels • Bützbergstrasse 33 • 4900 Langenthal • Tel. +41 62 922 23 45
Headbild Blog
< Startseite Blog < www.an-von.ch

Kategorie: Private Kunst online Langenthal

Regard

L’objectif de cette œuvre est de dessiner sans utiliser la gomme. Le trait du visage est rapidement élaboré, les couleurs économes sur un fond bleu dégagent l’immédiateté de l’instant. Le rouge à lèvres fait ressortir une bouche sensuelle, le col blanc illumine le portrait et rend le personnage mystérieux. Le sérieux du regard démontre l’intériorité sans y laisser une trace de sévérité mais une bienveillance discrète et honnête. Comme dans la vie réelle, l’observateur suit son intuition et découvre dans l’autre ce qu’il a envie d’y voir.

Le regard du personnage, cependant, croise celui de l’observateur ou de l’observatrice en le questionnant sur sa propre identité.

Papillons d’automne

L’automne ferme sa porte sur l’été et ouvre le chemin sur l’hiver, comme une défaite fiévreuse du paysage dans lequel le fourmillement chatoyant du feuillage scintille encore comme de grandes roses dénouées. Les montagnes se dressent imprégnées de couleur rose, éclat provoqué par le soleil. Le ciel bleu reprend la douce verdure comme une offre de printemps lointain. Déjà, le devant de la scène luit au soleil.

 

an-von (Antoinette Vonlanthen)
Titre: Papillons d’automne
Technique: aquarelle sur papier
Format:  18 x 11,5 cm
Prix: frs 200

Sans cadre

Commande par courriel: contact@an-von.ch

 

L’estime

L’individu qui suit la foule se définit à travers le superflu, que ce soit dans la mode, la politique, l’art ou encore dans la langue parlée. Dans ce profil, l’essentiel est visible dans la qualité du trait. Quelques lignes tirées dans un élan décrivent l’histoire, quelle qu’elle soit. Il s’en dégage une figure laborieuse, calme. Bien qu‘ imperceptible devant l’infini, elle ne se sent pas troublée. À toutes les questions qui peuvent sortir de l’ignoré, elle n’a qu’une réponse: je suis une conscience. Ce dessin exprime cette tranquillité complète de ce qu’il y a de plus simple devant ce qu’il y a de plus profond. Le style n’exige aucune admiration, il se fait seul, reste parfois caché, il a d’autant plus de force qu’il est plus renfermé. À notre époque, dans le tumulte d’opinions, dans la violence des partis pris, les colères, les haines et les guerres, l’observateur, s’il est lui-même digne d’estime, retiendra ce profil qui lui ressemble et qui lui est offert comme un don.

K

Transgression

Que ce soit à travers la parole, la musique ou l’art, la transgression est nécessaire au changement. Dans cette œuvre, les étapes successives apparaissent comme dévoilement du processus. Elles donnent naissance à une activité par un phénomène de réaction, laissant derrière elles une empreinte. La couleur superposée dans les tons légèrement plus clairs ou foncés donnent l’impression d’un système ordonné, contribuant à la construction des contenus en unités simples.  Chaque passage prend le contre-pied du précédent et centre son éclairage sur l’étendue de la toile, comme s’il révélait une vérité.

Clarté dans la composition, clarté dans la transmission du changement, clarté dans la parole, représentée par la forme, le relief, les lettres et les chiffres.

Les éléments permettent de coordonner, hiérarchiser, et seul est important l’organisme pensé comme un tout.