ANTOINETTE VONLANTHEN
Artiste en arts visuels • Bützbergstrasse 33 • 4900 Langenthal • Tel. +41 62 922 23 45
Headbild Blog
< Startseite Blog < www.an-von.ch

Schlagwort: Verkauf von Zeichnungen

Technique mixte dessin et peinture

Les dessins à la main d’Antoinette Vonlanthen représentent principalement des portraits. L’artiste en arts visuels utilise des crayons de charbon et de la craie qui peuvent être facilement frottés et maculés dans des mouvements naturels, fluides et généreux. Elle met un accent particulier sur les gestes et les regards dont la tension et la dynamique résultent du sujet. Sur la composition esquissée au crayon, l’artiste utilise la technique du lavis aquarelle ou encre, les contours au crayon à l’huile.

Dès 2010, les événements l’ont amenée à aborder des questions politiques, en particulier la libre pensée de la personne et l’indépendance des femmes dans la société.

Antoinette Vonlanthen expose et vend ses dessins et peintures dans l’espace artistique privé. Toute personne intéressée est invitée à voir les œuvres sur rendez-vous.

Gemischte Technik Zeichnen und Malen

Die Handzeichnungen von Antoinette Vonlanthen stellen vor allem Porträts dar. Die Künstlerin verwendet Kohlestifte und Kreide, die sich in natürlichen, fliessenden und grosszügigen Bewegungen leicht verreiben sowie verwischen lassen. Sie legt einen besonderen Akzent auf Gesten und Blicke, die sich aus der Spannung und der Dynamik  des Themas ergeben.

Auf der mit Bleistift skizzierten Komposition malt die Künstlerin mit Aquarellfarben oder wasserlöslichen Tinten und die Konturen mit Ölstift. 

Ab dem Jahr 2010 sieht sich die Künstlerin aufgrund der Ereignisse veranlasst, sich mit politischen Fragen zu befassen, insbesondere mit dem freien Denken der Person und der Unabhängigkeit von Frauen in der Gesellschaft.

Antoinette Vonlanthen stellt ihre Zeichnungen und Gemälde im privaten Kunstraum aus, wo sie sie auch verkauft. Dabei ist jeder Interessierte eingeladen, die Werke nach Vereinbarung zu sehen.

 

L’art se trouve dans la nature

Marcher ou faire du vélo chaque jour près du même ruisseau peut sembler ennuyeux à quiconque flotte sans but précis dans la vie. Pourtant, la magie de la découverte réside dans l’agilité du regard et de la perception des choses. La même fleur, comme chacune et chacun d’entre, se présente différemment du matin au soir. Le vent ou le foehn, le soleil, la sécheresse ou la pluie lui donne un éclat particulier, moment de grâce que rien ne pourrait remplacer.

En observant cette œuvre, mille détails sautent aux yeux et montrent la composition fantastique d’un espace naturel. Les couleurs automnales des fleurs, dont les formes rondes et légères se mélangent aux herbes encore fraîches, fondent dans une atmosphère douce et harmonieuse.

De nombreuses techniques ont été ajoutées sur la base acrylique : aquarelle, encre, crayon, acrylique, pour souligner une communion de tous les instants avec la nature. Un glacis transparent, sur lequel sont déposées des touches de couleurs, lavées, séchées puis repeintes, rappelle les premières brumes des dernières journées d’été et permet d’en assimiler les énergies jusqu’à l’achèvement du travail.

L’idée artistique devient secondaire puis resurgit dans l’urgence du choix des formes et de la consistance. Les pensées deviennent plus claires ; une sorte de gaieté fait oublier les drames humains. Elle prend un caractère âpre et sauvage et se manifeste par de longs traits noirs, tiges fines et solides jaillissant de la terre.

À mesure que le processus artistique avance, il devient évident ce qui reste à faire, les formes et la matière guident le pinceau. Une fois les doutes chassés quant à la finition du tableau, quelques étamines noires sur les fleurs assurent – avec les carpelles – leur reproduction en portant elle-même de petits refuges servant à la production du pollen.

L’art dans la nature emporte l’artiste comme des nappes de soleil, fait rejaillir les souvenirs d’enfance : courir à travers les prairies, au milieu des fleurs, des petits cailloux brillants, de la terre humide, ne se souciant de rien, n’être gênée par rien, d’être libre.

Enfant

La pureté dans l’enfance ne serait qu’illusion? À travers le dessin, tout est possible. Le trait facile est réel, le regard est vivant. L’enfant parle à l’observatrice et à l’observateur. Il transmet une part de vérité propre à lui. Comme peintre, je me demande pourquoi il est nécessaire de faire la distinction entre illusion et réalité? Dans la vie courante, les moments magiques existent, le vécu est parfois si irréel que seul l’art donne une dimension perceptible de ce qui est.